From yuppie to fashion stylist

How many of us have dreamed to quit their job to devote themselves to their passion? And how many of us have dared to do it? Well, we’ve interviewed Alexandre Chapellier, a young  entrepreneur, founder of the label Cinabre, who radically changed his life to realize his dream: to work with fashion.

Parisoslo.com : Tell us about your Franco-Swedish background?
Do you feel more French than Swedish?

Alexandre Chapellier : My mother is Swedish and I have a double nationality French Swedish. I’m in Sweden at least once a year. Although I am very attached to my Swedish roots, of character I feel more French than Swedish. I’m rather talkative, disorganized and I love last minute changes … just the opposite of a typical Swedish. Well, we’re falling into some “clichés” right now…

PO : When and why have you decided to jump into the Cinabre adventure?
AC : I started the Cinabre adventure 2 years ago. I had, until then, a rather classical background: management school (ESCP) then a job in an investment fund. But then, I wanted to start my own business and devote myself to my passion, Fashion. After leaving my job, I spent a year and a half to meet more than one hundred craftmen in France and I worked with the fashion designer Michel Goma (Jean Paul Gaultier was his assistant). I’ve decided to focus mainly on neck accessories and to become a “neck stylist”!

PO : What are the difficulties you encountered on your way?
AC : There were many. I learned this craft from scratch and I wanted to do it thoroughly, mastering all stages of both manufacturing and creations … it’s complicated and it takes time. Create and produce a true luxury product is not done overnight. To produce everything in France is also a major difficulty. Unfortunately, our expertise is being lost. To find a workshop still able to make handmade bow ties and ties took me months of research. Today, I’ve been able to found a craft-woman in the Loir-et-Cher who has been making ties and bow ties for 3 generations: her grandmother and mother did the same job in the same workshop!

PO : Why have you called your label Cinabre?
AC : I was working on colors with Michel Goma and I discovered the red cinnabar. I found this color powerful and the name original. Indeed, it was a grinded ore in the ancient Chinese medicine, which used it to brew potions of vitality. When I tested the name, the first person who knew what cinnabar was was an American specialized in old French language and the wear phenomena in the Middle Ages. I thought it was “chic”!

PO : Where do you get your inspiration for your collections?
AC : Anything can inspire me, people, art, colors, nature …
I’m a fan of science fiction and UFO, and from there came to me the theme of my first collection, an interstellar travel to another solar system where life is possible…
For my new collection, it’s something totally different. I found my inspiration in a bookshop specialized in old books that I read when I was a child.

PO : What is your favorite address in Paris those days?
AC : Chez MiMi, a tiny bar / restaurant next to Opera. It’s my my canteen. The cheapest restaurant  in the district (9.5 € for main course, dessert and coffee). The boss is crazy and his teddy panther that sits on the roof of his car outside the bistrot encourages bankers to loosen their ties.
In the evening: la Mona, the second Saturday of each month at la Java. A niche musical programming with my favorite DJ, NickV, who always invites the top American or Berliner DJs who are only mixing in this place when they are in Paris. A homely atmosphere as well as a nightclub where all styles are mixed up and where people come to dance and not to show off …

Combien d’entre nous rêvent de quitter leur emploi pour se consacrer à plein temps à leur passion? Et combien d’entre nous ont osé le faire?  Et bien, nous avons interviewé Alexandre Chapellier, un jeune entrepreneur, fondateur de la marque Cinabre, qui a radicalement changé de vie pour réaliser son rêve:travailler dans la mode.

Parisoslo.com : Parlez-nous un peu de vos origines franco-suédoises? Vous sentez vous plus français que suédois?
Alexandre Chapellier : Ma mère est suédoise et j’ai aujourd’hui la double nationalité franco-suèdoise. Je vais en Suède au moins une fois par an. Même si je suis très attaché à mes origines suédoises, de caractère je me ses plus français que suédois. Je suis plutôt bavard, pas ordonné et j’aime les changements de dernières minutes…un peu l’opposé d’un suédois typique. Bon, on est un peu dans le cliché là…

PO : Quand et pourquoi avez-vous decidé de vous lancer dans l’aventure Cinabre?
AC : Je me suis lancé dans l’aventure Cinabre il y a plus de 2 ans. J’avais un parcours jusque là assez classique : prépa – ESCP – fond d’investissement. Je voulais démarrer ma propre entreprise et me consacrer à ma passion, la mode. Après avoir quitté mon job j’ai passé un an et demi à rencontrer plus d’une centaine d’artisans en France et j’ai travaillé avec le grand couturier Michel Goma (Jean Paul Gaultier a été son assistant). J’ai décidé de me consacrer aux accessoires de cou et devenir « habilleur de cou » !

PO : Quelles sont les difficultés que vous avez rencontrées sur votre chemin?
AC : Il y en a eu beaucoup. J’ai appris un métier de 0 et j’ai voulu le faire à fond en maîtrisant toutes les étapes de fabrications et de créations…c’est compliqué et ça prend du temps. Créer et fabriquer un vrai produit de luxe ne se fait pas du jour au lendemain. Vouloir tout fabriquer en France représente aussi une difficulté importante. Malheureusement notre savoir-faire est en train de disparaître. Trouver un atelier encore capable de faire des nœuds et des cravates à la main a représenté des mois de recherche. Aujourd’hui j’ai pu trouver une femme artisan dans le Loir et Cher qui fait des cravates et des nœuds depuis 3 générations : sa grand-mère et sa mère faisaient le même métier dans le même atelier!

PO : Pourquoi avoir appelé votre marque Cinabre?
AC : Je faisais un travail sur les couleurs avec Michel Goma et je suis tombé sur le rouge Cinabre. J’ai trouvé la couleur puissante et le nom original. D’ailleurs c’était un minerai broyé dans la médecine chinoise antique pour concocter des potions de vitalité. Quand j’ai testé le nom, la première personne qui a su ce qu’était le cinabre était un universitaire américain spécialiste du français ancien et de l’usure au moyen âge. J’ai trouvé ça chic.

PO : Où puisez-vous votre inspiration pour vos collections?
AC : Tout peut m’inspirer, les gens, l’art, les couleurs, la nature… Je suis un fan de science-fiction et d’OVNI, de là m’est venu le thème de ma première collection, un voyage interstellaire vers un nouveau système solaire où la vie est possible… Pour ma nouvelle collection, rien à voir. J’ai puisé mon inspiration dans une librairie spécialisée dans les vieux ouvrages que je fréquente depuis tout petit.

PO : Quelle est votre adresse favorite actuellement à Paris?
AC : Restaurant : ma cantine, Chez MiMi, un tout petit bar/resto à côté d’Opéra. Le resto le moins cher du quartier (9,5€ plat, dessert et café), le patron est fou et sa peluche panthère qui trône sur le toit de sa voiture devant le bistrot incite les banquiers du quartier à desserrer la cravate.
Soirée : la Mona, le 2ème samedi de chaque mois à la Java. Une programmation musicale pointue avec mon dj favori NickV qui invite à chaque fois des pointures américaines ou berlinoises qui viennent mixer uniquement là, quand ils sont à Paris. Une ambiance presque familiale, enfin une boite où tous les styles se mélangent et les gens viennent pour danser et pas crâner…

website : Cinabre
Also available at the following address :
Maitre Parfumeur & Gantier
5 rue des Capucines, Paris 01

Photo copyrights : Roland Mellerio & Raphael Desveaux

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

This entry was posted in Interviews, ParisFashion and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.

2 Responses to From yuppie to fashion stylist

  1. Henrik says:

    Interesting article; have to go visit this place. Will he ship to Oslo?

    • Parisoslo.com says:

      yes, Cinabre ships directly its products to Oslo via DHL, all taxes&duties including in the shipping cost.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current month ye@r day *